Shopping 2.0 : à vos mobiles !

Shopping 2.0

Parallèlement au e-commerce qui s’est largement imposé, le m-commerce (ou shopping mobile) prend une place importante dans les modes de consommation. On estime aujourd’hui que 24% des achats dans l’hexagone sont réalisés via un appareil mobile.

64% des Français utilisent leur smartphone pour faire leurs courses, comparer les prix, rechercher des informations sur les produits ou consulter les avis. Par ailleurs, le montant des dépenses en ligne via un terminal mobile est passé de 3,7 milliards d’euros en 2014 à 7 milliards en 2015, soit une augmentation de 89%.

Site mobile ou application ?

Devenu incontournable dans notre vie quotidienne, le smartphone contraint les sociétés à développer leur offre de shopping mobile. Un site non optimisé pour l’affichage multi-écrans et l’ergonomie tactile augmente significativement le risque d'abandon avant la finalisation de l’achat. Alors que 71% des clients débuteraient leur démarche d’achat sur mobile, une étude démontre que seuls 20% d’entre eux vont au bout de leur commande.

Particulièrement adaptée à la consultation nomade, l’application mobile complète la stratégie digitale. Différente du site internet, elle est conçue spécialement pour les smartphones et tablettes. Son utilisation permet d’intégrer des fonctionnalités interactives supplémentaires telles que la géolocalisation, les notifications push, l’utilisation de l’appareil photo… avec un objectif : améliorer l’expérience utilisateur.

Shopping connecté

Désormais, les smartphone sont capables de lancer des alertes lorsque l’utilisateur passe à proximité d’une boutique qui propose une offre promotionnelle. De même, grâce à l’installation de balises en magasin et d’une connexion Bluetooth, certaines sociétés peuvent analyser le parcours d’achat du client pour adapter leur stratégie marketing.

Commentaires

Laisser un commentaire